DSCN2418

Sydia Touré sur la nouvelle taxe de téléphonie : « C’est une preuve de la faillite économique de notre pays »


DSCN2418Dans une de nos éditions précédentes, nous annoncions en toute primeur l’instauration d’une nouvelle taxe sur la téléphonie en Guinée.Implicitement, le prix des appels téléphoniques connaitra une hausse à partir du 1er juillet, vu que cette nouvelle taxe entrera en vigueur à partir de cette date. La loi, votée par le parlement guinéen, a été déjà promulguée par Alpha Condé depuis le 20 mars dernier. Elle institue que la taxe sur l’appel téléphonique est fixée à un franc guinéen par seconde.

Ainsi, l’appel local sur un même réseau qui était en moyenne facturé à 420 francs guinéens la minute passe à 480 francs guinéens, soit une augmentation de 12%. Il en sera de même pour tous les appels vers un autre opérateur et tous les appels internationaux.

Interrogé par Guinéenews© peu après la rencontre de concertation de l’opposition avec la communauté internationale lundi 29 juin, Sidya Touré, le président de l’union des forces républicaines (UFR) a vigoureusement réagi face à l’instauration de cette nouvelle taxe qui, selon ses propres termes, affecte les consommateurs guinéens. Lisez !

« C’est une preuve de la faillite économique de notre pays. Pendant que nous sommes en pleine récession avec une croissance négative, la création de nouvelles taxes pour ponctionner de l’argent dans l’un des rares secteurs encore dynamiques de notre pays, va forcément amoindrir la compétitivité de ce secteur. Cela veut dire que les sociétés vont supporter des coûts additionnels de charges additionnelles alors que nous savons tous que l’activité est totalement atone. Cela signifie que c’est le consommateur qui va en payer le prix et probablement en réduisant sa propre consommation, ce qui fait qu’on aurait créé une taxe pour rien. Notre pays devrait s’orienter vers une plus grande maitrise de ses finances publiques en qualifiant mieux les dépenses publiques et en sécurisant mieux les recettes intérieures. Ce n’est pas en créant de nouvelles taxes pour les sociétés locales que ses objectifs seraient atteints. »

in guineenews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>