ag

Assemblée Générale: « « de la signature de l’accord, le 20 août dernier, à nos jour, rien n’a été fait », s’inquiète Mohamed Tall


L’Union de Forces Républicaines (UFR) a tenu comme toutes les semaines, son Assemblée Générale hebdomadaire ce samedi 29 août 2015, à son siège national, sis à Matam, en présence des militants, sympathisants et responsables du parti qui sont venus nombreux, ceci, malgré la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale.

Au compte de cette énième assemblée générale du parti, les points inscrits à l’ordre du jour étaient entre autres : L’information générale, le dépôt de l’acte de candidature du président Sidya Touré et la convention nationale de l’UFR tenue le 22 août au palais du peuple et les divers.

D’entré, le président de la séance, le vice-président du parti, l’honorable Ibrahima Bangoura a demandé aux participants d’observer une minute de silence à la mémoire du fédéral de Kimambourou (Maférinya), Fodé Gilbert Camara, décédé le jour même de la convention, des suites d’un arrêt cardiaque, avant de rappeler la cérémonie de sacrifice qui est prévue le dimanche 30 août 2015, après la prière de 14h, à Maferinya.

Le vice-président de l’UFR a tenu à informer les militants et sympathisants du dépôt de la candidature de Sidya Touré à la Présidentielle du 11 octobre prochain, le jeudi 27 août dernier.

L’honorable Ibrahima Bangoura est également revenu sur l’ambiance qu’a connu la convention nationale de l’UFR, tenue le samedi 22 août passé au palais du peuple. Convention qu’il a qualifié de, «convention civilisée », rapportant ainsi les messages de certains militants vivant tant à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur du pays.

Pour sa part, le porte parole de l’UFR et directeur de cabinet du président Sidya Touré, Mr Mohamed Tall a donné quelques explications relatives au dialogue politique. « Comme vous le savez le 20 août dernier, on a signé un accord politique. Dans cet accord ce qu’il faut retenir, il y avait trois points sur lesquels, il y avait désaccord entre la mouvance et l’opposition.

Notamment les délégations spéciales, la recomposition de la CENI et le fichier électoral,» a-t-il décrit. Pour Mohamed Tall, « aujourd’hui le gouvernement et l’opposition républicaine sont tombés d’accord pour la répartition de 38 communes urbaines et 90 communes rurales, où le nombre d’électeur dépasse les 10.000 personnes.»

Le porte parole de l’UFR s’est également prononcé par rapport à la CENI. Pour lui, « il était préférable de recomposer cette CENI, mais nous nous sommes entendu sur le point de remplacer les deux commissaires décédés par deux nouveaux commissaires qui seront désignés par l’opposition ». En ce qui concerne le fichier électoral, le porte parole de l’Union des Forces Républicaines, a fait comprendre que le fichier est dans un très mauvais Etat. Mais il a ensuite souligné qu’un accord a été trouvé sur ce point. Lequel accord constitue, selon lui, à mettre en place un comité qui sera composé par les représentants de chaque partie prenante. Ce comité sera dirigé, dit-il, par des experts internationaux.

Dans sa conclusion, Mr Tall a cependant montré ses inquiétudes par rapport au respect strict de l’accord signé le 20 août. « Depuis le 20 août dernier l’accord a été signé, mais au jour d’aujourd’hui, rien n’a été fait » a-t-il martelé.

Cellule Com UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>