DSCN2331

Sidya Touré, le seul candidat qui a réussi à redresser l’économie guinéenne, alors qu’il n’était que Premier ministre.


DSCN2331Le candidat de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a, lors de son passage à Mamou, a  tenu à rappeler à ses compatriotes ses principales qualités : sa stature d’homme d’Etat compétent et son côté rassembleur, qu’il pourra (re) mettre en exergue, quand il sera élu Président de la République de Guinée.

La confiance que les Guinéens doivent renouveler à Sidya Touré reposera essentiellement sur son expérience en tant qu’économiste international chevronné, mais également sur sa capacité naturelle à unir le peuple de Guinée, un défi indispensable qu’aucun de ses 7 adversaires en lice pour la présidentielle ne saurait relever.

Dans son intervention, après avoir critiqué la gestion des 5 ans du pouvoir en place, le candidat de l’UFR a rappelé les deux (2) maux qui freinent considérablement le développement de la Guinée.

Pour Sidya Touré, le premier problème est économique à cause de la mauvaise gouvernance : la galère, la misère, le manque de route, d’électricité et d’eau ou encore le manque d’emplois pour les jeunes en sont des conséquences.

« S’il y a quelqu’un parmi les 8 candidats qui a pu faire ce travail, et même par deux (2) fois, c’est Monsieur Sidya Touré ! Personne parmi eux ne peut prétendre avoir réussi à redresser l’économie ici en Guinée ou ailleurs… personne ! Je suis le seul qui peut encore redresser notre économie. Je l’ai fait en 1996 quand j’étais Premier ministre, je l’ai aussi fait en Côte d’Ivoire quand c’était difficile », a précisé devant ses nombreux militants, venus l’écouter à l’occasion de son arrivée dans la ville carrefour.

La déchirure du tissu social guinéen en est le deuxième problème que le candidat de l’UFR a tenu également à rappeler, avant d’ajouter que seul lui peut garantir un vrai consensus national pour le bien-être de tous les Guinéens : « Nous sommes dans un pays où le tissu social est déchiré, il ne faut pas se cacher la vérité. Il y a aujourd’hui des personnes qui animent des problèmes communautaires y compris Alpha Condé, même s’il n’est pas le seul. Nous avons besoin de resserrer nos rangs, nous avons besoin de nous retrouver, de nous rassembler, nous avons besoin d’un consensus national et ce consensus national, je sais que je suis le seul qui puisse le garantir afin que tout le monde se sente bien dans cette République de Guinée ».

« Tant que les Guinéens ne s’entendront pas sur un minimum qui leur permettra de travailler ensemble, pour faire bouger ce pays de l’avant, la Guinée n’ira nulle part », a constaté Sidya Touré, avant de conclure son discours.

Faut-il rappeler que partout où le candidat de l’UFR est passé, Sidya Touré a exhorté ses militants et sympathisants à voter massivement le 11 octobre 2015, date prévue pour la tenue du scrutin présidentiel et les a invités à veiller à la sécurisation de leurs votes comme le lait sur le feu.

 

Cellule Com UFR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>