banankoro

Campagne électorale : le RPG use une nouvelle fois de son arme favorite, la terreur.


banankoroAprès Tougnifili, cap sur Banakoro pour les dirigeants du RPG. Une nouvelle menace vient d’être prononcée par le parti au pouvoir pour asseoir son autorité. Si pour la première localité, la consigne donnée était d’imposer le vote total en faveur du RPG, dans cette dernière il a été question de soumettre la ville entière aux couleurs du Rassemblement du Peuple Guinéen. Histoire de démontrer que le parti occupe totalement la place. Bref, le RPG partout et aucune place possible pour l’opposition.

Selon notre canal d’information, Faraban Mara, le Préfet, ainsi que quelques membres de l’exécutif local, interdisent, de façon formelle, toutes activités de l’opposition. Le parti au pouvoir est le seul habilité à pouvoir faire toutes formes de  propagande et à mener campagne. Pour tout autre parti voulant faire de même, une sanction, pouvant aller jusqu’au meurtre, est prévue…

Pour mieux avoir la main mise de la ville, certains jeunes de  la localité ont été recrutés dans ce sens : assurer et veiller au respect strict de la consigne donnée. Par ailleurs, même des policiers de  l’Etat sillonnent la ville à la recherche de potentielles personnes qui enfreindraient le pseudo ‘’loi’’. A Banakoro, désormais le simple port de t-shirt d’un candidat autre qu’Alpha Condé, ou toute action de propagande en faveur de l’opposition peut vous causer d’énormes ennuis !

Néanmoins, la population refuse cette dictature locale et entend bien poursuivre ses efforts pour qu’à partir du 11 octobre, tout ce cinéma finisse, quel que soit le prix à payer.

Le RPG ne fait que démontrer qu’en 5 ans, il n’a réussi à convaincre personne sur sa capacité à gouverner le pays. Avec la violence, il y réussira encore moins.

 

Cellule Com UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>