UFR-1

AG de l’UFR : élections communales, dialogue politique, hygiène au foyer…


Comme annoncé précédemment dans deux dépêches de Guineematin.com, l’Union des Forces Républicaines (UFR) a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi 16 juillet 2016, à son siège à Matam. La séance a été présidée par Bakary Goyo Zoumanigui, entouré de certains membres du bureau Exécutif du parti : honorable Ibrahima Bangoura, Boubacar Barry, Sakoba Keita, Aboubacar Sylla, madame Béatrice….

Dans son intervention, le député Ibrahima Bangoura a donné des informations à l’assistance sur les lois récemment votées à l’assemblée nationale. Il est revenu particulièrement sur le nouveau code pénal et sur l’interdiction pour les citoyens de vendre des lopins de terre. En langue nationale Soussou, il a expliqué de long en large le contenu de ces nouvelles lois et les changements qu’elles vont apporter à l’avenir. Des explications visiblement comprises par les militants qui n’ont pas manqué d’applaudir à la fin de l’exposé du député Ibrahima Bangoura.

Par ailleurs, Boubacar Barry a fait un compte-rendu sur la participation de l’UFR à l’ouverture du dialogue politique inter guinéen.  Il a justifié cette démarche par la volonté du parti de contribuer à décrisper la situation sociopolitique de notre pays. L’ancien ministre de la pêche n’a pas manqué de lancer des pics à l’encontre de l’opposition républicaine qu’il a qualifié de « construction artificielle ».

Il ajoute qu’au terme des discussions, l’URF a proposé au pouvoir de procéder à l’application du reste des accords du 20 août 2014, non encore exécutés. Cela doit passer, selon Boubacar Barry, par l’organisation imminente des élections locales, conformément auxdits accords.

Justement, par rapport aux élections locales, Goyo Zoumanigui a invité à la mobilisation générale pour que l’UFR puisse avoir le maximum d’élus locaux. A sa suite, c’est madame Béatrice qui a invité particulièrement les femmes de l’UFR à se battre sur le terrain pour « se faire élire à Matoto et à Matam comme Maire de commune ».Elle a pris exemple sur le combat que mène actuellement madame Hilary Clinton aux Etats-Unis, dans la course à la Maison Blanche, ajoutant que les guinéennes sont capables de la même chose, aussi bien au niveau national que local. Toute chose qui a suscité un tonnerre d’applaudissements.

Dans les divers, c’est encore madame Béatrice qui va inviter les femmes à prendre soin des enfants à cette période de saison pluvieuse. Elle dit que l’insalubrité que connait Conakry est un facteur qui favorise les maladies, notamment le Choléra. Madame Béatrice dira en substance d’observer la propreté et l’hygiène, notamment chez les enfants, pour leur éviter les maladies liées à l’eau sale.

in Guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>