14159863_1378929162137203_995812532_n

Fatoumata Binta Barry de l’UFR, Porte-parole du comité de plaidoyer pour la nomination des femmes sur les listes de candidatures


Ce mardi 30 aout à Conakry, une déclaration du comité de plaidoyer pour la nomination des femmes sur les listes de candidatures, a été lue devant la presse.  Ce comité a fait un constat sur la faible représentativité  des femmes dans les ministères, à l’assemblée nationale, dans les mairies et autres.

12036659_1505173349797692_4184302662073790421_n

Ces femmes entendent faire des plaidoyers auprès des décideurs à tous les niveaux, avant les élections communales et communautaires. Ceci, pour tendre vers la parité en demandant le quota d’au moins 30% que prévoit le code électoral en ce qui concerne la représentation des femmes sur les listes de candidature.

Le comité s’est constitué à  l’issue d’un atelier organisé le mois de mai dernier. Il comprend entre autres le cadre de Concertation des Filles/Femmes des Partis Politiques de Guinée (CCFPPG), d’une trentaine d’organisations féminines de la société civile, la Coalition Nationale de Guinée pour les Droits et la Citoyenneté des Femmes (CONAG-DCF), le Forum des Femmes Parlementaire de Guinée (FOFPAG), l’Association Guinéenne des Jeunes Filles Pour la Promotion de l’Espace Francophone, le Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix ( REFMAP), pour ne citer que ceux-ci.

La déclaration du comité lue par Mme Fatoumata Binta Barry de l’Union des Forces Républicaines (UFR), rappel dès au début, des conventions, des déclarations et objectifs visant les droits des femmes. «  La déclaration universelle des droits de l’homme, la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, la charte africaine des droits de l’Homme, et des peuples ainsi que les objectifs stratégiques de Beijing de 1995 et les objectifs du millénaire pour le développement reconnaissent la participation des femmes à la vie politique et à la gestion des affaires publiques comme un impératif de développement. La Guinée est partie prenante de tous ces instruments et pourtant, les femmes guinéennes sont encore obligées de se contenter de seconds rôles dans les instances de gestion et de direction de la vie publique, » indique cette déclaration du comité de plaidoyer.

La Guinée étant un pays où les femmes constituent plus de la moitié de la population, le comité de plaidoyer  rappel que, 23,8 % de femmes sont membres du gouvernement, 22% sont au parlement, et 0,08% de femmes occupent les fonctions de Gouverneures de régions.

Cependant, le dit comité estime que cette statistique, «  est un scandale démocratique qui ne doit plus et ne peut plus continuer. Par principe et pour des raisons d’efficience, la participation des femmes aux instances de gestion et de direction de la vie publique s’impose ».

Cette association de femmes considère qu’aucune démocratie n’est possible sans la participation effective et efficiente de toutes les couches de la nation, elle constate la motivation des femmes et des jeunes filles à saisir l’opportunité du changement en cours pour réclamer et exercer leur pleine citoyenneté. Ces femmes sont convaincues qu’une plus large participation des femmes peut contribuer durablement à la cohésion sociale et au bien-être des guinéennes et des guinéens, donc elles exhortent les femmes candidates à veiller sur leur bon positionnement sur les listes électorales.

« Nous invitons les femmes de tous les secteurs à soutenir les candidatures féminines. Lançons un appel vibrant aux partis politiques pour le respect de la parité sur les listes électorales. Encourageons les candidatures féminines indépendantes. Exigeons la mise en application des engagements nationaux, régionaux et internationaux relatifs au droit de femmes auxquels la Guinée a souscrit. Interpellons les juridictions et les autres institutions compétentes à veiller scrupuleusement au respect de ces engagements,» disent-elles dans leur déclaration.

in actu-elles.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>