14442709_1173672099366267_1245790292_n

Dialogue politique inter-guinéen : « en dehors de la petite passe d’arme entre l’opposition dite républicaine et l’UFR qui est de l’opposition plurielle(…), le dialogue a bien démarré » : Hon Deen Touré


Le dialogue politique inter-guinéen a démarré ce jeudi 22 septembre 2016. Voici les premières réactions de l’honorable Ibrahima Deen Touré, Président du groupe parlementaire de l’Alliance Républicaine, représentant de l’UFR à ce dialogue.

 Extrait: 

« On a commencé le lancement du dialogue politique dans sa version que nous connaissons là. Je dis ça, parce que c’est un dialogue qui est en train de se passer sous un fond d’apaisement, d’aplanissement des divergences mais celui de volonté d’aller de l’avant. Je peux dire qu’en dehors de la petite passe d’arme entre l’opposition dite républicaine et l’UFR qui est de l’opposition plurielle(…), le dialogue a bien démarré.

Nous avons vraiment eu droit à un discours d’ouverture bien fourni et on s’est fixé un objectif pour cette journée, et parvenu à un ordre du jour consensuel sur lequel on commencera à travailler demain vendredi.

Cet ordre du jour concerne principalement la mise en place d’un calendrier et des modalité d’application des points de l’accord du 20 Août 2015, le débat sur la libération des prisonniers qui ont été arrêtés et condamnés à l’occasion des manifestations politiques. Ces prisonniers sont biens de la mouvance et de l’opposition. L’examen également de la mise en place de la Haute Cour de justice et enfin, la possibilité d’installer un organe de suivi des consensus qu’on va obtenir à l’issu de ce dialogue.

Je pense que nous ne pouvons qu’être optimistes pour aboutir à des conclusions qui peuvent être exécutables parce que le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation qui, en terme de son pouvoir régalien, se trouve dans son domaine d’activité, et est présent à ce dialogue. Il va avoir la charge de l’exécution de ce qui va être arrêté.

Mais, je pense que dans le domaine des lois, le fait que les partis politiques à l’Assemblée Nationale sont aussi représentés, le travail ira très vite. C’est pourquoi, je pense que le consensus recherché sera obtenu, sinon dans l’ensemble tout a bien commencé.

 

Cellule Com UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>