DSC_0500-770x470

Dialogue politique : l’UFR de Sidya Touré veut le découplage des élections ( guineenews)


La Commission électorale a déjà fixé la date des élections communales. L’opposition n’est pas d’accord à ce calendrier. Cette question est un des sujets clés du dialogue politique qui s’est ouvert ce matin à Conakry.  Déjà, Deen Touré, député à l’Assemblée nationale sous la bannière de l’Union des forces républicaines (UFR), a donné la position de son parti sur ce sujet. C’est le découplage des élections communales et locales.

Ne se réclamant ni de l’opposition ni de la mouvance présidentielle, Deen Touré dit que son parti est un acteur majeur dans la signature de ces accords politiques : « Au milieu ou pas, nous sommes porteurs d’une attitude politique bien identifiée en Guinée. Nous sommes un acteur majeur, un signataire majeur de ces accords. Nous sommes très représentatifs d’une portion de la population. C’est pourquoi nous avons un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Nous n’avons pas les mêmes avis avec d’autres sur un certain nombre de sujets. Je ne sais pas si ce qui veut dire qu’on n’est pas de l’opposition ou qu’on n’est pas de la mouvance. »

Se prononçant sur un des points qui fera l’objet de débats au dialogue, Deen Touré précise : « Concernant les élections, nous avons déjà travaillé à notre niveau pour leur découplage. On a des fortes raisons pour ça. Nous pensons que c’est plus facile, c’est plus équitable. Il y a ce qu’on veut et ce qu’on peut. Il y a ce qui est prescrit et ce qui est faisable. Nous pensons qu’il faut découpler ces élections. En les découplant, il faut commencer par les communales. »

in Guineenews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>