14370299_1812361122376190_4820812112198981230_n

Présidentielle 2020, communales, citoyenneté, leur positionnement sur l’échiquier : tout sur l’AG de l’UFR


L’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré, dirigée par les députés Ibrahima Bangoura, Aissata Daffé et Ibrahima II Camara, membre du bureau exécutif, a été essentiellement sur les explications autour de la position du parti sur l’échiquier politique, le processus électoral et la semaine nationale de la citoyenneté.

Suite aux multiples commentaires qui sont actuellement faits dans les médias par rapport à la position de l’UFR après le refus des responsables de signer les derniers accords politiques, le vice-président du parti, a, dès l’entame, cru devoir éclairer la lanterne des uns et des autres : « la position de l’UFR, c’est qu’elle est de l’opposition plurielle mais pas de l’opposition républicaine. L’UFR sera toujours de l’opposition tant que le changement n’interviendra pas dans le pays », a indiqué le député Ibrahima Bangoura.

Cependant, il a précisé le rapprochement entre le part du Haut représentant du chef de l’Etat et le parti au pouvoir : «néanmoins, nous collaborons avec le RPG pour faire en sorte que les choses aillent de l’avant. Nous savons que le changement ne peut pas se faire sans la participation de l’UFR ». Pour Ibrahima Bangoura, l’acte de l’UFR, qui est membre de l’opposition plurielle, consiste à œuvrer pour l’avancement du pays et pour le bien-être des citoyens.

L’occasion a été également été mise à profit par les responsables de l’UFR pour évoquer la semaine nationale de la citoyenneté qui est actuellement en cours dans tout le pays.  Tour à tour, ils ont expliqué l’importance de cette semaine tout en soulignant le rôle d’éducation et d’émancipation des citoyens que doivent jouer les partis politiques.

« Et c’est ce que nous faisons quotidiennement et mensuellement depuis des années à l’UFR pour que nos militants soient des citoyens responsables », a-t-il indiqué.

Ibrahima Bangoura a invité, à cet effet, chacun dans son quartier à donner l’exemple de bon citoyen. Car, a-t-il souligné, en Guinée, le constat est que les actes de citoyenneté ont disparu. Le député a annoncé la tournée du ministre Gassama Diaby dans les sièges des partis politiques pour le samedi 5 novembre tout en rappelant le rôle important que ce dernier avait joué auparavant.

« Il est reconnu à l’UFR un parti citoyen, un parti au service des citoyens, un parti qui embrasse la transversalité », a conclu le député Ibrahima Bangoura.

S’agissant des élections communales, il a donné de larges explications sur le processus et l’importance de ces élections de proximité en demandant aux militants et responsables de l’UFR de resserrer les rangs pour obtenir plus de listes et de maires afin de mieux affronter la présidentielle de 2020.

« Il faut que nous ayons des listes de qualité. Il faut resserrer les rangs pour nous battre comme un seul homme pour une victoire en 2020 », a conclu Ibrahima Bangoura

in guineenews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>