20170603_122246-770x470

Bakary Goyo Zoumanigui contre l’Immigration clandestine : « l’Europe c’est le pays où les gens n’ont pas pitié »


La question du trafic d’êtres humains et de l’immigration clandestine préoccupe le premier vice-président de l’UFR. Pour Bakary Goyo Zoumanigui:« le bonheur, on le trouve chez soi. Je vois beaucoup de jeunes qui peuvent travailler la terre et gagner leur vie mais préfèrent aller mourir dans la mer méditerranée où être des esclaves », dénonce t-il.

Face à cette situation grandissante, il a invité les parents à prendre leurs responsabilités: «tous ceux qui vont dans ces pays, que ce soit les pays du golfe où en Europe, il faut avoir un tuteur. Et pour ces filles qu’on envoie labà, la plupart deviennent des esclaves. Arrivée, ils vous confisquent votre passeport jusqu’à ce que le contrat soit terminer donc les parents doivent prendre leur responsabilité. A veiller sur leurs enfants surtout leurs filles pour qu’elles ne partent pas dans ces pays», a t-il lancé.

Selon lui, les personnes qui très souvent se retrouvent dans ces pays de l’Europe, cachent leur souffrance et leur misère en faisant croire que tout est rose. Plus loin il indique que:« l’Europe c’est le pays où, tu n’a pas de parents, tu n’a rien. Entre eux mêmes, quand l’enfant atteint un certain âge disons 18 ans, on lui dit bon, quitte la famille et va chercher ta vie. C’est le même pour le papa ou la maman où quand ils atteignent un certain âge, le fils ou la fille lui demande d’aller à la maison de retraite. Nous on ne peut pas imaginer cela ici?», s’interroge t-il avant d’affirmé:« quand je vois tout ça, je me dis l’Europe là, c’est pas un pays vraiment où les gens ont pitié», a laissé entendre le député.

in rivieresdusud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>