20292931_1976893152589652_7864154504400883724_n

AG de l’UFR :« Nous devons nous battre pour arriver à Sékoutoureya en 2020″: Hon Ibrahima Bangoura.


C’est sous une fine pluie que s’est tenue l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines (UFR), ce samedi, 22 juillet 2017, au siège national du parti à Matam. Présidée par honorable Ibrahima Bangoura, le deuxième vice président du parti, avec à ses côtés plusieurs autres membres du bureau politique national, cette rencontre s’est essentiellement penchée sur la redynamisation.

L’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR de ce samedi a démarré par le contrôle de présence des responsables du parti dans les fédérations, sections et sous sections. Ensuite, il a été question de faire la présentation des nouveaux adhérents et de ceux qui se sont distingués dans la redynamisation du parti à la base.

Au chapitre des informations générales, le président de séance a fait part aux militants présents de la sortie d’un journal officiel pour le parti dénommé UFR info.

Selon honorable Ibrahima Bangoura, cet organe viendra en appui à la cellule de communication dans la diffusion de toutes les informations relatives au parti et aux activités du président de l’UFR, Sidya Touré.

En ce qui concerne la redynamisation du parti, principal point à l’ordre du jour depuis plusieurs mois, l’honorable Babara Fofana, demande aux autres fédérations de Conakry de démultiplier les rencontres à la base dans l’objectif de faire adhérer plus de guinéens. « A Matoto, tous les responsables fédéraux se réunissaient les vendredis pour adopter des stratégies. Mais, on a décidé de ramener tout le monde dans les structures de bases enfin de tenir une fois par semaine les mêmes réunions de prise de contact et de décisions. C’est ainsi qu’aujourd’hui, on a pu mettre tout le monde en mouvement et de façon continue. Pour atteindre nos objectifs, les autres communes doivent agir de la sorte », a-t-il dit.

Reprenant la parole, honorable Ibrahima Bangoura, a ajouté que le choix des candidats pour les futures élections sera fait en fonction du dynamisme des uns et des autres. « Nous devons nous battre pour arriver à Sékoutoureya en 2020. Pour atteindre cela, nous devons tous nous lever. Les responsables du parti doivent repartir vers la base pour travailler avec eux. Il y a des élections en vue et ne seront sur les listes de l’UFR que ceux qui se distingueront par leur dynamisme. Tout le monde est averti », a-t-il prévenu.

La cérémonie a pris fin par une réunion à huit clos entre certains responsables du parti et les jeunes issus des fédérations, des sections et des sous sections.

in guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>