UFR-366x400

Elections locales : l’UFR appelle ses militants à la mobilisation et à la vigilance


Comme lors des semaines précédentes, les préparatifs des élections locales du 04 février 2018 étaient au menu de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR ce samedi 06 janvier 2018 encore. Les responsables du parti de Sidya Touré ont sensibilisé leurs militants sur l’opération de distribution des cartes d’électeurs et les ont exhortés à la mobilisation et à la vigilance.

L’opération de distribution des cartes d’électeurs a démarré ce Samedi 06 janvier, à moins d’un mois du scrutin du 04 février prochain. L’union des forces républicaines de Guinée a profité donc de son assemblée générale de ce Samedi, pour sensibiliser ses militants sur cette opération. « Les militants et sympathisants de l’UFR doivent aller dès aujourd’hui pour récupérer leurs cartes. Cette fois-ci, nul n’a le droit de récupérer plusieurs cartes, soit disant que c’est pour les membres de sa famille. Chaque électeur ne doit récupérer que pour soi, c’est ce que je recommanderai à mes militants. Il faudrait se donner le temps pour ça et ne pas retarder surtout », a expliqué Thamar Thiam, membre du bureau politique national de l’UFR et secrétaire nationale adjointe aux élections du parti de Sidya Touré.

Les responsables de l’union des forces républicaines ont tenu également à alerter leurs militants sur d’éventuels problèmes qui pourraient se poser dans la conduite du processus électoral. « Ce qui va poser problème, c’est la pléthore de candidatures. On va s’attendre à beaucoup d’imperfections au niveau de la technique, notamment des erreurs au niveau du nom de la personne ou le logo du parti qui se ressemblent de fois à ceux d’autres partis », a indiqué Thamar Thiam.

Et pour faire à tous les problèmes susceptibles d’être rencontrés par la formation politique, la secrétaire nationale adjointe aux élections du parti appelle à la vigilance : « Nos responsables sur le terrain doivent être vigilants et intransigeants dans le cadre du respect de la loi dans le processus électoral pour éviter le désordre », a-t-elle exhorté.

Selon ses responsables, l’UFR est candidate dans plus des 50 % des circonscriptions électorales du pays. Ils se disent fiers de cette situation et s’attendent, disent-ils, à un bon résultat

in Guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>