27747080_1668363813230424_1915127658_o

Communales 2018: Le Président Sidya Touré a voté dans son quartier ( Minière) dans le BV Safoulaye 2. les images


Voici la réaction du Président Sidya Touré  après avoir voté

27744227_1668363946563744_1890925484_o

«Écoutez, je suis dans un bureau de vote où il n’y a pas foule. Donc comme vous l’avez vu, cela s’est passé très rapidement, on n’a même pas besoin de faire la queue. Maintenant, dans les autres communes, surtout où il y a une plus grande population, c’est là qu’on doit apprécier si les choses se passent de manière correcte. Et là, depuis le matin, nous avons un certain nombre de problèmes que nous sommes en train de résoudre notamment en ce qui concerne les bureaux de vote, les problèmes d’encre, mais surtout la présence aussi dès fois de deux délégués d’un même parti politique ainsi que le vote des militaires à Kaloum. On a des problèmes de procuration. On a des questions de ce genre que nous suivons et que nous essayons de résoudre au fur et à mesure.

Nous voulons arriver au fait que nous espérons que ces élections doivent être les plus transparentes possibles. Ce sont des élections locales, normalement les électeurs votent pour quelqu’un qu’ils estiment être en mesure de les aider à régler les problèmes de tous les jours.

27747257_1668364223230383_2051120496_o

Il y a beaucoup de choses qui se passent sur le terrain. Nous avons, au début, eu quelques problèmes pour démarrer les bureaux de vote comme c’est inhérent à tout processus électoral. Par contre, nous avons par exemple, à Moussayah (Forécariah ndlr) un président de quartier qu’on a attrapé avec beaucoup de bulletins noirs. On a des cas à Kaloum où vous avez plusieurs représentants d’un même parti politique qui veulent être dans les bureaux de vote ou des gens de l’administration qui sont avec des badges de la CENI. On a entendu le cas d’un Sous-préfet qui change des bulletins dans les bureaux de vote.  Nous avons des problèmes de ce genre que nous essayons de régler au fur et à mesure avec la CENI. Nous savons que les processus électoraux en Guinée souffrent de beaucoup de manquements, nous essayons d’y veiller, nous surveillons. Tout ce que nous avons annoncé durant ces 24 heures. Nous suivons ville par ville, quartier par quartier, le comportement des chefs de quartiers et des fois, malheureusement, de l’administration qui n’a rien à faire dans ce processus»

27747257_1668364223230383_2051120496_o27744603_1668364066563732_2138843912_o27746467_1668363523230453_591513460_o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>