27046490_1653800558020083_938972266_o

Assemblée Générale de l’UFR : Le Président Sidya Touré remobilise la troupe et prévient


L’Assemblée Générale du parti de ce samedi 24 février 2018 avait sa couleur toute particulière. Les jeunes à l’honneur ! Le Président du parti avait donné rendez-vous aux jeunes afin   d’échanger avec eux sur l’avenir et la reforme du parti. Ces jeunes qui, la semaine dernière, avaient protesté à l’AG contre   les résultats proclamés par la CENI tout en en demandant des reformes au sein du  parti, étaient tous au rendez-vous.

Oui, à la reforme des structures !

Massivement mobilisés ce samedi, venus des fédérations et sections de Conakry, les jeunes ont répondu Oui à l’appel du Président du parti.  Dans sa communication, le Président  s’est félicité de cette  présence massive des jeunes et de leur engagement.  Il s’est dit favorable à une restructuration profonde du parti qui aboutira à un Conseil National puis un Congrès. « Je soutiens de mouvement de reforme lancé par les jeunes. Nous allons partir dans ce sens parce que les élections nous ont montrées ça malgré toutes les tricheries que nous dénonçons. Et nous allons dire aussi qu’il y a les zones où les responsables du parti n’ont pas bien fonctionnés. Je vais continuer à discuter avec les jeunes pour connaître les résultats finaux. Donc le travail que vous avez commencé, il faut le continuer. Nous allons aussi voir comment convoquer les structures du parti et surtout ceux de l’intérieur du pays afin de restructurer le parti », a t-il déclaré.

L’UFR partout !

Malgré l’ampleur de la fraude qui a négativement influencée les résultats de l’UFR, le Président Sidya Touré s’est réjouit du fait que partout où l’UFR a présenté  une liste, elle  a eu  au moins un élu. Pour lui, ceci prouve le caractère transversal et national de l’UFR qui aujourd’hui  a  des conseillers dans toutes les régions de la Guinée. Il a également signalé  les avancés obtenues  par le parti en Moyenne, en Haute Guinée et en Guinée Forestière. Surtout en Haute Guinée ou l’UFR est venue en  tête dans certaines communes rurales.  « L’UFR a fait des percées inattendues notamment en Haute Guinée, en moyenne Guinée  et en Forêt. Nous allons continuer à nous réformer pour les échéances futures. Partout où nous avons présenté des candidats, nous avons eu des élus sauf dans deux cas à savoir Tougué et Dinguiraye ».
Pour les législatives, il prévient !

Sur la question de la fraude électorale, le Président prévient  la CENI et l’Administration : « Nous allons continuer à nous réformer afin de nous préparer pour les échéances futures. C’est nous qui avons décidé ici en 2013 d’arrêter les manifestations. En 2015, nous avons souhaité calmer le départ pour aller dans les rues mais à l’époque nous ne savions pas que  l’arsenal de l’administration allait se diriger contre nous. Alors, nous sommes en train de restructurer le parti pour les élections législatives. Je vais lancer un dernier avertissement solennel, si nous constatons que ces élections législatives se préparent dans les mêmes conditions que les communales, nous retournerons dans la rue. Il faut que ça soit clair pour tout le monde. La restructuration que nous sommes en trains de faire, c’est pour préparer notre parti à être beaucoup combatif. Donc, préparons nous. Je ne vais plus calmer les jeunes si cette CENI continue à fonctionner comme ça… » 

 

 

Cellule Com UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>