32525975_2130977017181264_3701055739385610240_n

Sidya Touré à l’Atelier du Balai Citoyen sur la formation des communicants des partis politiques : « communiquez sur le programme économique et social de vos partis, et sur ce qu’ils proposent,… »


32592230_2130977607181205_4615814250797989888_n

« Communiquer, c’est dire à l’autre ce que vous avez envie de défendre. Communiquer, ce n’est pas injurier. Communiquer n’est pas s’attaquer aux origines des autres… »

Le Président Sidya Touré a pris part, ce mardi 15 mai 2018, à l’ouverture de l’atelier de formation des communicants des partis politiques sur la loi relative à la cybercriminalité et la protection des données à caractère personnel et sur les techniques et mécanismes de communication sur les réseaux sociaux et medias. Un atelier organisé par la cellule Balai Citoyen dans un réceptif hôtelier de la place.

Dans sa communication de circonstance, le Président Sidya Touré a félicité les organisateurs et a encouragé les jeunes communicants des partis politiques à bien se servir de ces nouveaux outils de communications.

Extrait :

« Je me félicite de cette rencontre. Je voulais dire aux jeunes, en grande partie que vous qui n’êtes pas de notre génération et que vous avez une opportunité extraordinaire. Je me rappelle quand je suis arrivé en France, en 1970, à l’école nationale du trésor, pour avoir un téléphone, il fallait faire une demande au Ministère et attendre officiellement 6 mois, mais ça pouvait durer un an, avant que tu n’obtienne une ligne téléphonique..

Vous avez aujourd’hui partout la possibilité de communiquer et surtout d’avoir ces réseaux sociaux et d’échanger. C’est une opportunité, il ne faut pas gâcher cela par des débats stériles.

C’est une opportunité pour avoir une avancée dans cette technologie qui, à mon sens, est à votre portée. Je vois les jeunes comment ils manipulent cela, je vois comment vous arriver à créer des startups, c’est en ce sens que cela est capital.

Communiquer, c’est dire à l’autre ce que vous avez envie de défendre. Communiquer, ce n’est pas injurier. Communiquer n’est pas s’attaquer aux origines des autres.

La Guinée a un avantage. J’étais en Cote d’ivoire dernièrement, je leur ai dit : ‘’On a plus de radios et de télés chez nous que vous n’en avez ici’’. Mais il ne faudrait pas que cela soit gâché.

Nous remercions le Balai citoyen d’avoir offert cette opportunité à vous les jeunes pour débattre de ces questions là. Et qu’en sortant d’ici, comme nous n‘avons à l’UFR, parler de programme économique social des partis politiques.

Qu’est ce que votre parti propose et non pas qui le dit, d’ou il vient ou c’est l’oncle de qui ? ….

Donc, il faut profiter de cette opportunité et je m’en félicite et je vous encourage à sincèrement vous saisir de cela. Le Président Senghor à qui on disait que la langue française est une langue de colon, il répondait que c’était une conquête. Que nous avons acquis cela.

On a acquis la technologie, hélas faites en sorte que vous en tirez le maximum de profit et laissons de coté les débats stériles nauséabonds qui viennent détériorer l’image non seulement des partis politiques, mais de la république de Guinée et des jeunes vous êtes. Ne vous laissez pas embarquer dans cela

Soyez plutôt des jeunes porteurs de projet.

Je vous remercie ».

Cellule com UFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>