UFR-1

Fraude électorale : l’UFR conseille ses militants « d’être beaucoup plus agressifs » ( in guineematin)


L’Union des Forces Républicaines (UFR) est prête à « aller à la bagarre », pour les prochaines élections législatives. C’est dans cette dynamique que le parti a amorcé la dernière ligne droite de la restructuration de ses instances à la base.

L’annonce en a été faite ce samedi, 02 juin 2018, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de la troisième force politique de la Guinée à son siège à Matam, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est le député Bakary Goyo Zoumanigui qui a présidé la rencontre de ce samedi en présence de nombreux militants de l’UFR. On notait la présence des élus Dr Deen Touré, Elhadj Ibrahima Bangoura, Hadja Aissata Daffé, Abdoulaye Sylla, Aly Doumbouya, mais aussi de Boubacar Barry, Kissima Sylla et de nombreux membres du bureau politique du parti.

Le ministre Boubacar Barry est revenu sur la restructuration du parti qui vise, selon lui, à se préparer pour gagner les futures consultations électorales. « Nous avons insisté sur le choix des hommes et des femmes, car quelque soit les structures, c’est la qualité des hommes et des femmes qui fera la différence. Il est important que nous soyons attentifs dan ces choix. Vous voyez déjà le temps qui nous est imparti par rapport à la prochaine élection qui est très importante, car c’est celle là qui va déterminer la suite. Il ne fait pas qu’on se leurre. Et, on est tous confiants, puisque depuis 2010 le suffrage électoral s’est exprimé en faveur du président Sidya Touré. Seulement, qu’est-ce qui a manqué ? C’est la fraude, mais surtout notre passivité. On a été passif. Comment peut-on se comporter de cette manière, voir notre victoire nous être volée ? », s’est interrogé l’ancien ministre de la pêche.

Abondant dans le même sens, l’honorable Ibrahima Bangoura va demander aux militants de l’UFR « d’être beaucoup plus agressifs parce que les élections, ça ne se gagne pas sans détermination. Il faut qu’on soit déterminé. Si nous ne sommes pas déterminés, nous ne pouvons pas gagner des élections ici. Pare qu’avec le climat, l’atmosphère de la fraude que nous vivons dans ce pays, ce sont les gens qui sont déterminés, c’est eux qui vont obtenir leurs résultats. Il faut aller chercher ces résultats. C’est ça. Cette fois ci, on ne se laissera pas dépasser. Cette fois-ci, nous aurons ce que nous aurons gagné dans les urnes. C’est certain qu’il y aura de la bagarre. D’ailleurs, on n’osera pas même pas nous tricher », pense-t-il.

Pour sa part, Bakary Goyo Zoumanigui s’est insurgé contre l’insalubrité qui commence à se signaler avec le début de la saison pluvieuse. Le député a invité les militants à nettoyer autour d’eux pour éviter les maladies liées à l’insalubrité, notamment le choléra.

in guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>