Elles s’appellent, N’ga Nènè,  Yarie Camara et Mariama Diallo, les trois femmes de Matam, membres de l’antenne locale du FNDC mises arrêts ce mercredi 19 janvier 2020 à la suite d’une manifestation des femmes sur l’autoroute Fidel Castro à Bonfi contre le troisième mandat.

Elles ont été ensuite déférées devant le parquet du Tribunal de Première Instance de Mafanco, où le procureur a dressé contre elles un mandat de dépôt. Les trois femmes dormiront donc en prison en attendant leur procès prévu le vendredi prochain.

in RDS