CÔTE D’IVOIRE 90-93 : les « ADO » Boys

Dans une interview accordée à un média de la place, la Ministre Hadja Saran DARABA évoque les conditions difficiles qui ont prévalu à la nomination du Premier Ministre Sidya TOURE. « On était dans une situation extrêmement difficile. Au Premier trimestre 1996, la Guinée n’était pas loin de la banqueroute. On avait fait venir Sidya TOURE à cause de cela ». Ainsi, donc, le Premier Ministre était venu pour redresser une situation déjà chaotique. Les réformes envisagées ont été saluées et les résultats ont été visibles. Les guinéens en savent quelque chose. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il reste le meilleur des Premiers Ministres que la Guinée ait connue.
Mais qu’est-ce qui pourrait expliquer cette réussite dans un environnement qui en était très hostile ?
Pour comprendre l’une des origines du leadership visionnaire et éclairé du Président Sidya TOURE, il faut questionner son passage au sein de l’équipe de la Primature de l’actuel Président Alassane OUATTARA.
En sa qualité de Directeur de Cabinet, il dirigeait la réunion hebdomadaire avec les personnalités ci-après (Voir photo)
Réunion de direction hebdomadaire Primature 1991 autour du Directeur de Cabinet Sidya TOURE. À sa droite : Gon Coulibaly conseiller tech. ex PM, ex candidat RHDP présidentielle 2020. À gauche : Jean Claude Brou conseiller tech. actuellement Président de la Commission CEDEAO. En face Pascal Koupaki Directeur Cabinet adjoint (assistant ADO à la BCEAO) ex. PM du Benin. Ensuite JB Gomis Chef de Cabinet Ambassadeur en Israël. C’est la marque d’ADO.
Peut être une image de une personne ou plus et personnes assises
Cheick Mohamed Camara, Mohamed Lamine Souaré et 35 autres personnes
19 commentaires
28 partages
J’aime

Commenter
Partager

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *