Déguerpissements : ” c’est quelque chose de bricoler qui a mal tourné ” (Sidya Touré) In mosaiqueguinee.com

De l’avis du président du parti UFR, les opérations de déguerpissements entamées par le gouvernement et les récentes déclarations du premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, ne sont que l’expression de l’État néant qu’il ne cesse de dénoncer depuis quelques années. L’opposant prévient que les guinéens doivent être inquiets de leur avenir car n’ayant pas de dirigeants.

“Les casses ont commencée à Kaloum, c’est là il y a le gouvernement, la présidence de la république, cela a durée plus d’un mois. Si personne ne s’est levée un seul jour pour poser ce problème en conseil des ministres c’est que nous sommes vraiment dans l’État néant, il n’y a plus personne pour nous représenter…C’est quelque chose de bricoler qui malheureusement a mal tourné parce que des guinéens ont été spoliés et je trouve ça totalement dommageable. Cela s’est fait pendant plus d’un mois, donc on avait la possibilité de rectifier le tire, je ne crois pas que les machines se sont levées toutes seules pour aller casser les maisons donc il a fallu que l’instruction soit donnée. Alors si aujourd’hui il n’y a aucune instance qui a pu discuter de ces questions, les guinéens devraient être inquiets de leur avenir. Il est impossible que de telle chose se passe en Guinée et que le gouvernement, le premier ministre, le président de la république, ne soient pas en mesure de dire qui a donné les instructions”,a-t-il fulminé sur les ondes de Djoma FM, dans l’émission “On refait le monde“.
Al Hassan Djigué

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *