DOUBLE SCRUTIN EN GUINÉE : SITUATION TENDUE À SANGAREDI (BOKE)

Malgré la contestation, les guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche, 22 mars 2020, pour renouveler leur Assemblée nationale et se prononcer sur la nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un 3ème mandat.

Dans la ville minière de Sangarédi (Boké), au Nord-ouest du pays, la situation est très tendue depuis la soirée d’hier jusqu’au moment où nous écrivons ces lignes (9 heures 50’). Des tirs ont été entendus dans la soirée et ont continué ce matinée. Des arrestations ont aussi été signalées.

« Chez nous ici, depuis la nuit, ce des coups de feu qui raisonnent. Et, plusieurs personnes ont été arrêtées depuis la nuit. Au moment où nous sommes en train de parler, les tirs continuent. Les enfants sont terrorisés actuellement… », a expliqué à Guineematin.com un habitant de la ville, terré chez lui.

Interrogé sur le fonctionnement ou non des bureaux de vote, notre interlocuteur dit être informé de l’existence d’un centre de vote à l’école Alpha Condé qui a été construite par la société GAC au quartier Thiankou Naï. « Mais, avec la situation qui prévaut dans notre ville depuis hier, il sera difficile même pour ceux qui veulent voter de le faire », précise-t-il au bout du fil.

A suivre !


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *