Guinée : l’UFR bat le rappel de sa jeunesse pour la marche du 29 septembre In guineenews.org

Les militants de l’Union des forces républicaines étaient fortement mobilisés pour l’assemblée générale présidée par Sidya Touré, président du parti, ce samedi 19 septembre au siège national à Conakry.
L’occasion à été mise à profit par les jeunes et les femmes de l’UFR de réaffirmer leur soutien au président du parti jusqu’à la victoire.
la rencontre a commencé par la présentation de trois groupes de soutien Sidya Touré et au parti.
A propos, Ousmane Tolo Soumah, président de la jeunesse de l’UFR, a fait savoir que l’heure n’est plus au discours au sein de la jeunesse républicaine mais aux actions.
Les jeunes de l’UFR de disant convaincud de la tâche qui leur a été confiée par le parti pour redynamiser les structures juvéniles a la base, annoncent avoir enregistré plus de 102 mouvements, 12 associations et 10 « Sèrè » au sein du parti.
Au nom des structures des jeunes Ousmane Tolo Soumah, a réaffirmé leur soutien et approuvé la décision des structures à la base, entérinée par le bureau exécutif national par rapport à la non participation de l’UFR au hold-up électoral du 18 octobre 2020. « Cette sage décision était d’ailleurs la position du parti », a-t-il souligné.
 » La jeunesse du parti obéira à tous vos ordres pour empêcher Alpha Condé de briguer un 3eme mandat par tous les moyens légaux. C’est pourquoi nous nous engageons à répondre massivement à la prochaine manifestation de rue programmée par le Fndc dont le parti est membre », annonce le président de la jeunesse de l’UFR.
Pour lui, leur futur combat est d’accompagner Sidya Touré à Sekhoutoureya pour sauver cette jeunesse en détresse. « Et votre choix à la tête de l’état n’est qu’une question de jour ou de semaine. Vous êtes aujourd’hui l’espoir de tout un peuple pour restaurer les vraies bases de la démocratie en Guinée », estime le président de la jeunesse de l’UFR.
Pour sa part Mamassata Boffa Soumah, présidente des femmes de l’UFR, à salué le courage des femmes depuis 2010 a ce jour. Elle les a encouragé à poursuivre le combat jusqu’à Sekhoutoureya.
« Je voudrais rassurer le président Sidya Touré que la corruption ne passe pas par les femmes de l’UFR. Ils n’ont qu’à partager le riz, l’argent, les téléphones, nous, nous prenons patience, nous avons Sidya Touré », promet la présidente des femmes de l’UFR.
Par Fidel Momou
Pour guineenews.org

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *