INCARCERATION D’OPPOSANTS : Sidya TOURE apporte son soutien aux détenus In ledjely.com

Depuis des mois, plusieurs opposants au troisième mandat du président Alpha Condé sont détenus dans les geôles de son régime, principalement à la maison centrale de Conakry mais aussi à l’intérieur du pays. Selon Amnesty international, au moins 400 militants de l’opposition et de membres de la société civile sont en prison depuis la publication des résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier.

Invité de l’émission Les Grandes Gueules sur radio Espace, jeudi 4 février 2021, Sidya Touré a apporté son soutien aux opposants détenus dans les prisons du régime du président Alpha Condé. Par la même occasion, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) a accusé le locataire du Palais Sekhoutoureyah de vouloir anéantir toute forme d’opposition en Guinée.

Pour l’ancien Premier ministre, le pouvoir d’Alpha Condé s’inscrit dans une dynamique d’instaurer un parti Etat. « Nous sommes en train de revenir à la pensée unique et (au) parti unique. On pourchasse les responsables de partis, on interdit aux gens de sortir et on met d’autres en prison », a dénoncé l’ancien-représentant du chef de l’Etat.

« Ceux qui ont été arrêtés ont été interpellés pour rien. Je suis opposé à l’idée que des responsables politiques de ce niveau puissent être interpellés et amenés en prison. On est dans une situation absolument inacceptable. Alpha ne veut pas d’opposants, il ne veut pas d’opposition en Guinée. Et, c’est cela le malheur », a estimé celui qui est considéré comme le troisième leader dans l’échiquier politique guinéen, faisant allusion aux arrestations de plusieurs membres du bureau exécutif de l’UFDG.

Ibrahima Kindi BARRY


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *