Koloma : Accrochages à la mosquée turque, des fidèles « s’évanouissent »… In africaguinee.com

CONAKRY-Une scène surréaliste s’est produite dans la nuit du dimanche 25 avril 2021, à la mosquée turque de Koloma, non loin du rond-point Bambéto. Des fidèles venus accomplir leur devoir religieux ont été surpris par « une pluie » de gaz lacrymogènes en pleine prière, a appris Africaguinee.com.

Tout s’est passé peu après 20h, moment de la prière.  Des agents des forces de l’ordre qui auraient été provoqués par des jeunes n’ont pas trouvé mieux que de se venger pendant la prière. Tenez bien, ils ont lancé des gaz lacrymogènes dans la cours de la mosquée, provoquant une débandade.

Certains se sont évanouis sous l’effet des gaz. Il s’en est ensuite suivi des heurts entre jeunes et forces de l’ordre : Jets de pierres contre gaz lacrymogènes. Des coups de feu ont retenti vers le rond-point Bambéto, vers 21h.

« Ce sont des jeunes qui, en allant à la mosquée, ont pris l’habitude de lancer des quolibets en direction des agents, en leur disant : pendant que tout le monde va à la mosquée, vous êtes là préparer du thé. Pourquoi vous n’allez pas à la prière ? Mais ce soir, ils n’ont pas digéré ces provocations.

C’est ainsi, lorsque la prière a commencé, les gens ont été surpris par une pluie de gaz lacrymogènes. Certains fidèles venus assister à la prière collective du Nafil se sont évanouis. Irrités par ce comportement, des jeunes ont répliqué en lançant en direction des agents des pierres. Les échauffourées ont duré plus d’une demie heure. Au rond-point Bambéto, des coups de feu ont retenti« , a confié un citoyen témoin de la scène.

Les rapports entre jeunes et forces de l’ordre sont difficiles dans cette zone « militarisée ». Il y a dix jours des violences similaires ont éclaté à Koloma marché, à pareille heure.

Africaguinee.com


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *