La mise en place des conseils de quartier et district se heurte à un obstacle majeur In visionguinee.info

Suite au décret du président Alpha Condé ordonnant la mise en place des conseils de quartier et district, le ministre de l’administration du territoire et l’administration du territoire a eu une rencontre lundi avec les formations politiques ayant compéti lors des élections locales du 4 février 2018.

Pour le général Bouréma Condé, ‘’chaque formation politique a ses résultats dans les moindres quartiers et districts du pays. La Ceni fait des compilations à travers ses commissions administratives de centralisation des votes au niveau communal. Elle aurait mis du temps à démêler les cheveux au niveau des districts et quartiers. Mais au niveau de ces entités politiques, cela peut aller plus rapidement’’.

C’est pourquoi, selon lui, il a fait appel aux partis politiques pour sortir les résultats par quartier et district. ‘’Cet exercice  parait absolument facile quand chacun y met de la volonté, de l’engagement patriotique’’, affirme-t-il.

Convié à la rencontre, le camp de Cellou Dalein Diallo estime qu’il revient à la Commission électorale nationale indépendante de mettre ces résultats à la disposition du ministre de l’administration et de la décentralisation.

‘’Dans le débat, il s’est avéré que les résultats sortis des urnes ne sont pas disponibles au niveau du ministère de l’administration du territoire. Comme chaque parti politique réclame la victoire, il serait mieux que ce soit un organe indépendant qui donne les résultats […]. Nous demandons à la Ceni  de fournir les différents résultats’’, indique Aliou Condé.

Une position partagée par l’Union des forces républicaines (UFR).  ‘’L’ensemble des partis politiques n’ont pas compétir partout. Au sein d’une commune, seuls les partis qui ont compéti qui ont le droit d’installer des conseillers au niveau des quartiers et districts’’, souligne Tamar Thiam, chargée du processus électoral et membre du bureau exécutif du parti de Sidya Touré.

Elle suggère que ‘’la Ceni nous sorte les résultats qu’elle a, même si ce n’est pas dans l’intégralité. Que les partis qui ont compéti sortent aussi les résultats qu’ils ont. Qu’on installe des commissions pour confronter les résultats. A partir de ça, c’est certain que nous tomberons d’accord’’.

Représentant le parti au pouvoir, Mory Sara Soumaoro, soutient que ‘’tous les participants s’accordent à ce que le processus de mise en place des conseils de district et quartier soit soumis aux code électoral. Tous les partis politiques détiennent leurs résultats. En tout cas, le RPG a les résultats de tous les quartiers et bureaux de vote. Il revient au ministre de l’administration du territoire et à la Ceni de nous soumettre les résultats officiels proclamés’’.

Acculée par les politiques l’année dernière, la CENI a laissé entendre qu’elle ne dispose pas des résultats des locales par quartier et district.  Si l’organe de gestion des élections sur sa position, cela pourrait retarder encore la mise en place des conseils de quartier et district.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *