LE PRÉSIDENT SIDYA TOURE À LA MORGUE D’IGNACE DEEN CE 30 OCTOBRE 2019

Conformément au communiqué du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) invitant les populations guinéennes à prendre part à la levée des corps des Jeunes tués par balles lors des manifestations pacifiques, le Président Sidya TOURE accompagné d’une forte délégation de sa formation politique s’y est rendu pour rendre un dernier hommage à ces jeunes.

Le cortège du Président Sidya TOURE a été stoppé au niveau de l’entrée par des forces de sécurité fortement mobilisées aux alentours de la morgue. Après quelques minutes d’échanges, ces forces de sécurité ont fini par céder le passage au seul véhicule du Président Sidya TOURE et le reste du cortège s’est vu contraint de faire demi-tour.

Présent à la morgue où se trouvent les corps que les autorités refusent de rendre aux familles, le Président Sidya TOURE a exprimé sa déception en ces termes : <<Je n’ai réellement pas de mots pour exprimer ma déception et surtout ce que nous observons ce matin. On ne peut pas déshumaniser la vie politique jusqu’à ce point là. Un enterrement chez nous dans notre culture est sacré.  C’est notre demeure à tous. Ces jeunes gens ont été tués dans des conditions abominables. Le fait de leur rendre hommage aujourd’hui et les enterrer correctement … Même quand on est membre du gouvernement on peut avoir un peu d’humanité et on peut se dire qu’on ne peut pas faire cela (…) Il n’y a pas de possibilité d’accepter un tel comportement.  Ce qui se passe aujourd’hui n’est pas une manifestation du FNDC,  c’est un enterrement.  Il faut avoir un peu de respect.  >>

 

La délégation du FNDC et les parents des victimes n’ont pas pu entrer en possession des dépouilles des jeunes tués par balles. Le FNDC dit se concerter dans la soirée de ce mercredi pour tirer les leçons de ce qui vient de passer. Tout porte cependant à croire que le FNDC sera demain jeudi 31 octobre 2019 à nouveau à la morgue d’Ignace Deen pour récupérer les corps afin de procéder à leur inhumation.

 

Cellule Com UFR

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *