MATOTO : DES KITS SACCAGÉS ET BRÛLÉS

Ce sont des jeunes décidés à empêcher le coup d’État constitutionnel de ce 22 mars 2020.

Les jeunes de MATOTO se sont fortement mobilisés pour faire barrage à ce recul démocratique en Guinée. Partout dans la commune, les hostilités continuent entre jeunes manifestants et les forces de défense et de sécurité.

 

Ce sont des jeunes qui refusent ce coup d’État constitutionnel

Pour l’instant, l’on note plusieurs arrestations du côté de Dabondy mais la résistance continue. « Nous sommes déterminés au prix de vie. Car ça ne sert de rien de vivre encore au moins 12 ans sous ce régime avec tout ce que nous avons vécu pendant ces 10 années. Nous nous continuerons de nous opposer. Même s’il reste un seul jeune, il continuera la lutte jusqu’à la victoire  » nous a rapporté un jeune joint au téléphone sur le terrain

Fodé BALDE, Responsable Communication digitale UFR

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *