« (…) Ne nous divisons pas. N’acceptons pas que ce monsieur qui travaille que pour lui-même puisse opposer les guinéens entre eux pour atteindre ses objectifs (…) » le Président Sidya TOURE

Le double scrutin contesté par les guinéens et imposé par Alpha Condé sous haute surveillance et appui militaire a encore et continue d’endeuiller des familles. Partout en Guinée, les populations se sont fortement mobilisées pour marquer leur opposition à ce qu’elles considèrent comme un coup d’État constitutionnel. Ainsi, elles ont été réprimées dans le sang. Le bilan est lourd et continue de s’alourdir.

A N’Zérékoré, la situation reste encore tendue et semble prendre une autre tournure : des pertes en vies humaines dont le chiffre reste encore méconnu mais l’on parle de plus d’une vingtaine de personnes tuées, des dégâts matériels énormes, des lieux cultes incendiés, des maisons et voitures incendiées

Face à l’ampleur des dégâts à N’Zérékoré et partout en Guinée, les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) se sont retrouvés dans l’après-midi de ce mardi 24 mars 2020 pour apprécier l’évolution des choses et appeler à l’union sacrée face à ce que compte imposer Alpha Condé et ses sbires au peuple de Guinée.

Nous vous proposons le décryptage intégral de l’intervention en français du Président Sidya TOURE :

« Guinéennes et guinéens
Confrontés à ces dix années d’échecs qui ont fini par appauvrir l’ensemble des populations de notre pays, Alpha Conde cherche à rebondir. Il a organisé des élections dont l’objectif était uniquement de renouveler son mandat à la présidence de la République. Ceci a été un échec. Alors, qu’a t-il encore ? La seule chose, la seule solution qu’il a trouvée c’est d’opposer nos compatriotes entre eux. Ce qui se passe aujourd’hui à N’Zérékoré, à Conakry ici, un peu partout ailleurs tend à créer le chaos dans le pays pour permettre de revendiquer encore cette présidence. Nous ne devons pas céder à cela. Nous devons refuser, nous devons continuer de refuser comme nous l’avons fait encore avant hier en prouvant à la communauté internationale que les guinéens étaient unis dans leur volonté de faire quitter Alpha Conde de la présidence de la République. Ne cédons pas à ce qui est entrain de se faire. Ne nous divisons pas. N’acceptons pas que ce monsieur qui travaille que pour lui-même puisse opposer les guinéens entre eux pour atteindre ses objectifs. Il est important qu’on en parle aujourd’hui dans une période difficile pour notre pays où la maladie à CORONAVIRUS est en train d’arriver. Mais où pendant ce temps nous avons un gouvernement sourd, un gouvernement qui fait en sorte que tout ceci s’écroule à condition simplement que l’objectif qu’ils se sont fixés puisse aboutir. N’acceptez pas. Ne vous laissez pas aller. Ne vous affrontez pas au nom d’un individu pour des raisons politiques qu’il a créées alors que nous vivons ensemble depuis des siècles sans aucun problème. Restez vigilants. »

Propos décryptés par Fodé BALDE, Responsable Communication digitale UFR


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *