« SAVEZ-VOUS QUE LE PREMIER SIEGE DU RPG ETAIT A MATAM ? » questionne BILL DE SAM

Les dernières évolutions de la situation sociopolitique révèlent que l’UFR et son Président sont toujours dans le viseur du Pouvoir, qui pour, certainement l’affaiblir utiliser les fonds publics pour soudoyer les populations ayant choisi ce Parti. Parallèlement à cela, une certaine médiatisation bien orchestrée pour toute démission est organisée à créer le tollé là ça ne devrait pas.

A cet acharnement, Bill de Sam fait une publication sur Facebook qui a retenu l’attention de l’équipe de rédaction du site www.ufrguinee.com. Elle vous propose la teneur de son écrit.

Vu l’acharnement contre l’UFR, Bill de SAM, Membre du Bureau Politique du Parti, rappelle en ces termes « Savez vous que le premier siège du RPG était à Matam?! » avant d’évoquer les raisons de sa délocalisation. Bill de Sam martèle que cette délocalisation du siège du RPG de Matam vers Hamdallaye est due à une humiliation infligée au Parti dans un endroit qu’il considérait comme son fief. En effet, l’homme politique affirme que c’est « suite à une cascade de démission à l’époque, le propriétaire des lieux, membre du bureau politique et démissionnaire lui même, les a viré de ses locaux. Chose qui amena le parti au siège d’Hamdallaye »

Pour Bill de Sam, c’est un phénomène naturel, les démissions dans un Parti en puissance et à la veille de sa victoire. Tout en précisant que l’argent circule et ceux qui veulent se faire pleines les poches ne peuvent pas mener ce combat alors ils décident d’aller à la mangeoire : « Les démissions dans un parti en puissance, à la veille de sa victoire, est un phénomène normal pour les vrais observateurs de la scène politique : le pouvoir s’en est mis plein les poches. L’argent coule à flot. Les plus faibles partent toujours ; attirés comme des abeilles par le miel. Seuls les plus forts restent. »

Bill de Sam réitère la présence de l’UFR et l’alternative crédible qu’elle constitue, ce qui explique tout cet acharnement contre elle avant de rassurer que la victoire est au bout de l’effort : « UFR: on est là. On reste. La victoire est au bout de l’effort #akhasiga « 

 

Fodé BALDE, Responsable Communication digitale UFR


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *