Sidya se confie à Africaguinee:  » on a fait disparaître tous mes documents… » In africaguinee.com

Sidya Touré, leader de l’UFR

CONAKRY-Empêché de voyager ce mercredi 14 octobre 2020, l’ancien premier ministre Sidya Touré a brisé le silence. Interrogé cet après-midi par Aficaguinee.com, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR), raconte ce qui s’est passé à l’aéroport International Conakry-Gbessia. Il envisage également des actions. Entretien exclusif !

AFRICAGUINEE.COM : Nous avons appris qu’on vous a bloqué à l’aéroport ce mercredi. Qu’est-ce qui s’est passé ?

SIDYA TOURE : Bloqué, c’est un bien grand mot, on a fait disparaître tous mes documents de voyage. Après on m’a fait dire qu’un certain commissaire spécial Condé aurait dit que je ne pouvais pas voyager.

Je suis venu de mon plein gré dimanche pour trois jours pour mettre de l’ordre dans mes affaires, dans les différentes réunions ici. Je devais partir pour revenir samedi parce que j’avais deux piqures importantes à faire, demain et après-demain. J’ai pris mon billet pour revenir samedi 17 octobre (veille de l’élection présidentielle, ndlr).

Mais non, ce monsieur dit : « vous ne voyagez pas ». Je n’ai pas été l’objet d’une décision de justice. Je ne l’ai pas rencontré. Parce qu’il n’a même pas daigné venir me voir pour me donner quelques explications que ce soit. C’est de la folie pure. Dans le pire de cas, je peux dire que je ne suis pas candidat à l’élection présidentielle, alors quel est problème ?

On ne vous a rien dit d’autre ?

Rien ! Absolument rien ! Tu n’as aucun interlocuteur en face de toi. Je dis bien aucun.

Comment vous interprétez ces agissements ?

Ecoutez, je pense qu’ils doivent avoir leur plan contre les hommes politiques de ce pays. Sinon ça n’a pas de sens.

Est-ce que vous avez saisi le Président ou un autre responsable du gouvernement ?

Je vais le saisir de quelle manière ? (rire). Je ne vais pas l’appeler !

Que comptez-vous faire ?

J’ai appelé mon avocat. Demain il va écrire aux services compétents. Ils vont aviser le ministre de la sécurité pour qu’on lui donne une explication.

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *