TRIBUNE : … PARCE QUE LA ROUE TOURNE (Par Alpha SOUMAH)

Nous sommes aujourd’hui soumis au pouvoir de l’argent et de la répression. Cela rappelle des périodes sombres de notre histoire récente. Comme si nous n’apprenions jamais de notre histoire : les mêmes discours de haine, la même arrogance, les mêmes mensonges, les mêmes humiations, les mêmes mépris vis à vis des droits fondamentaux, les mêmes frustrations…

On sait très bien comment tout cela fini: un pouvoir s’en ira. Un nouveau viendra. Les bourreaux d’aujourd’hui deviendront les victimes de demain. Et ça repart pour un autre cycle de violence, d’injustice, de calomnie, de raillerie, de méchanceté,…car la roue tourne.
Les plus filous chercheront à se recycler. Avec un peu de chance, certains parviendront.
Quoi que…

Le plus dramatique, c’est cette jeunesse qui ne comprend absolument rien à ce jeu sadique. Cette jeunesse qui ne se donne pas la peine de fouiller dans notre passé pour puiser l’énergie nécessaire afin d’éviter les mêmes pièges depuis plus de 60 ans. Cette jeunesse appauvrie et rendue méchante et lâche par une fausse élite qui a pour seuls programmes la division, le rapte de nos richesse et l’enrichissement personnel.

En agissant ainsi, en s’associant à cette entreprise de destruction de nos institutions, d’oppression d’une partie du peuple, d’élimination physique et de torture psychologique des voix discordantes, cette jeunesse se rend coupable des mêmes injustices du passé et risque de se retrouver à la place des victimes de demain…. Car la roue tourne. Oui, elle tourne.

 

Par Alpha SOUMAH dit Bill de Sam

Membre du Bureau Politique de l’UFR


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *