Un ancien ministre assure que la liberté de la presse est de ‘’plus en plus menacée en Guinée’’ In visionguinee.info

Mohamed Tall, ancien ministre de l’Elevage, dénonce ce qu’il considère comme un recul de la liberté de la presse dans notre pays. Ce proche de Sidya Touré appelle les autorités à éviter de porter atteinte au libre exercice du métier de journaliste en Guinée.

La célébration de la Journée mondiale de la presse intervient cette année au moment où les journalistes Amadou Diouldé Diallo et Ibrahima Sadio Bah croupissent en prison.

Le directeur de cabinet du président de l’Union des forces républicaines (UFR) exprime des inquiétudes sur la pratique du métier du journaliste.

‘’La liberté de la presse, à l’image de toutes les autres libertés, est de plus en plus menacée en Guinée’’, déplore Mohamed Tall.

L’ancien ministre de l’élevage assure que la liberté de presse mérite d’être préservée davantage dans notre pays.

Pour l’ex-ministre de l’Elevage, le thème « l’information est un bien commun », au-delà des mots, ‘’doit se matérialiser par un comportement de nature à protéger le libre exercice du journalisme’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52

/bhapathe17@gmail.com


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *