Urgent /3ieme journée de désobéissance civile : la commune de Matam entre dans la danse

 

15 janvier 2020
L’appel de desobeisance civile fait par le fndc se propage dans la capitale. Pour preuve, très tôt ce matin au niveau de l’autoroute à Sankoumbayah, les jeunes surchauffés ont barricadé la route et brulé des pneus sur le goudron plus d’une heure de temps.
« Alertée par les citoyens, la gendarmerie eco 3 a mobilisé des pick up pour venir à la rescousse des tirs de somation et des jets de gaz lacrymozene avait eu raison des manifestants certains vehicules ont été endommagés dans ces affrontement entre les deux bérets rouges » apprend-t-on.
Pour l’heure le calme revient petit à petit. On se demande à quand la fin de cette désobéissance civile, car les citoyens sont paniqués par ces scènes de violences.

Nous y reviendrons.

Source: FNDC


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *